C’est quand ? dès le 3 octobre

Dîner de lancement du parcours, ouvert à tous : venez découvrir la proposition Alpha, venez écouter les témoignages de ceux qui ont déjà vécu le parcours.

Puis tous les lundis d’octobre à janvier sauf vacances scolaires, de 20h à 22h.

Lieu : Crypte de l’église Saint Joseph, 145 avenue Jean Jaurès (parking possible derrière l’église, suivre le fléchage).

Contact

alpha.classic.clamart@gmail.com Bertrand et Roseline DESJUZEUR

C’est quoi ?

Un parcours Alpha Classique, c’est chaque semaine pendant trois à quatre mois,

  • une soirée autour d’un bon dîner, 
  • avec un bref exposé 
  • puis un temps d’échange en petits groupes sur les grandes questions de la vie et de la foi chrétienne :
    • Qui est Jésus ?
    • Comment savoir si j’ai la foi ?
    • Que penser de l’Église
    • Comment résister au mal ?
  •  

C’est pour qui ?
TOUS!

Ouvert à tous, le parcours s’adresse aussi bien à ceux qui se posent des questions, qu’à ceux qui souhaitent découvrir le Dieu des chrétiens ou aux croyants qui cherchent à dynamiser leur foi.

C’est une belle occasion d’échanger sur des questions essentielles : nos choix de vie, le pardon, Dieu, la foi, la prière… Les échanges sont libres, tout peut être dit et tout est accueilli, sans jugement.

Au fil des rencontres et lors du week end proposé à mi parcours, Alpha c’est aussi un moyen pour favoriser une rencontre personnelle avec Jésus Christ.

Temoignages

Ils l’ont vécu à Clamart et ils témoignent!

« J’avais vu l’annonce au Forum des associations et c’est un moment où je me posais des questions ; mais moi je rentre pas trop dans les églises. J’ai bien aimé venir dîner tous les semaines et rencontrer d’autres gens très différents de moi. »

« Je me suis senti accueilli, comme je suis, avec mes doutes, mes questions. Jamais jugé. Une ambiance simple et joyeuse. »

« C’est mon mari qui m’a dit que ça pourrait me convenir parce que lui il avait du mal à m’expliquer. Les topos étaient clairs et dans les petits groupes on a pu parler vraiment librement »

« Je ne pensais pas que je tiendrai jusqu’au bout mais en fait, à la fin du trimestre, ça m’a manqué ! Et le week-end à Chartres, ça m’a fait un bien fou »